12
Jan

PLACE AUX MAD SKILLS !

Hard skills, soft skills… et maintenant mad skills ! Les termes pour désigner les compétences en vogue chez les recruteurs ne cessent de se multiplier ! Notre précédent article a pu faire l’éloge des soft skills, mais quand est-il des mad skills alors ? Quand la singularité fait la différence, voici l’histoire des mad skills… 
 

Mad skills traduit par “compétences folles” en français. Ce nouveau “skill” est considéré comme une compétence différenciante ou encore “originale” qui se fait de plus en plus remarquée lors des entretiens d'embauche. En effet, selon une étude Indeed menée en janvier 2020 auprès de 300 professionnels en ressources humaines : le seul fait de mentionner lors d’un entretien un atout atypique,  génère une curiosité chez 75% des recruteurs ! Encore plus étonnant, plus de la moitié des recruteurs interrogés affirment qu’une expérience “inattendue” (comme vivre un an au pérou) a déjà eu un impact positif concernant leur décision finale. 

Comparés aux soft skills, les mad skills eux sont plus “pointues”, car considérés comme plus rare, elles sont donc plus valorisantes ! Ils mettent ainsi plus en avant les traits de personnalité qui sont singulier à chaque individu. Selon Jean-Yves Matz, consultant pour l’APEC et spécialiste RH, ces mad skills apportent une fraîcheur & une nouveauté aux entreprises : 

“Elles ont besoin de ce type de salariés qui sortent du cadre conventionnel. Pour penser “out of the box” (hors de sentiers battus, pourrait-on traduire), il faut avoir des ressources hors du commun.”

 

Bien évidemment, cette notion de mad skills n’est pas forcément inhérente à 100% des candidats et ce n’est pas 100% des entreprises qui sont prêtes à “craquer” pour ces traits de personnalité en question. Le but n’est pas de discriminer les candidats, au contraire !

 

Aujourd’hui tout est possible, alors pourquoi ne pas faire une combinaison de ces trois skills, hard, soft et mad ? Ils permettront aux recruteurs de vous évaluer sous différents angles : 

  • les hard skills pour : rassurer le recruteur sur vos compétences ; 

  • les soft skills pour : rassurer celui-ci sur votre capacité d’intégration ; 

  • les mad skills pour : pour permettre aux recruteurs de voir au-delà d’un CV et d’élargir la vision qu’il peut avoir de vous ! 

 

Exemples de mad skills :

  • les sports collectifs peuvent être des mad skills intéressants aux yeux des recruteurs, puisqu’ils permettent de traduire une forte capacité à travailler en équipe, des aptitudes de remise en question et une personnalité à l’écoute et pouvant mener aussi à des qualités soft skills comme le leadership !

  • le bénévolat peut aussi être un mad skill intéressant de par son gage de sérieux, d’engagement et de témoignage de réelle valeur comme la compassion/le partage/l’altruisme par exemple !

  • Si vous dessinez, dansez, chantez… Si vous avez une âme créative, c’est aussi un skill qui peut démontrer votre capacité d’innovation et votre force de proposition !

Votre personnalité est un grand atout lors d’un entretien d’embauche, alors n’hésitez pas à vous mettre en valeur en vous démarquant grâce à vos mad skills ! 


Source : Alexiane Dardaillon, Chargée de Communication

Partager
Contacter Work&You

Contactez-nous
Work&You, une autre idée du recrutement